Restaurants ¬ 25 juillet 2019

Le Bouchon biarrot

Le Bouchon c’est avant tout une histoire d’institution. Par bouchon on pense forcément à bouchon lyonnais. Ici il est biarrot et conserve tous les atouts d’un véritable bouchon. Version Sud-ouest. La convivialité et la simplicité priment autant dans l’assiette que dans la salle où le décor est important. Ajoutez à cela des plats authentiques exécutés uniquement avec des produits locaux, et l’expérience est totale !

Parlez-vous bouchon ?

Cuisine bistrotante. Voilà comment caractériser le restaurant le Bouchon biarrot, situé juste en face de l’Hôtel du Palais de Biarritz, et à quelques enjambées de la grande plage.  Vous pouvez vous mettre à trotter dans sa direction pour découvrir ce néo-bistrot qui propose des saveurs régionales. Point de terrasse amirale avec vue sur La Grande Plage, mais plutôt une vaste cale et ses alcôves. L’ambiance est chaleureuse, comme celle que l’on attend d’un bouchon.

Un décor typique en salle du Bouchon biarrot

Pour faire un bon bouchon, il faut un lieu doté de salles voûtées aux pierres apparentes, souvent un peu sombres et à l’ambiance intimiste. Un grand comptoir, du mobilier en bois, des tables rapprochées, quelques beaux fûts mange-debout. Puis des casseroles en cuivre suspendues, des vieilles affiches aux murs de pierre, des objets d’antan ça et là, des murs de bouteilles de vin, sans oublier les bruits et odeurs de cuisine qui mettent l’eau à la bouche. La recette est complète. Vous avez le cadre d’un bon bouchon, au décor simple et raffiné à la fois.

Le bouchon et l’assiette

À la manœuvre en salle, l’équipe livre les belles assiettes de produits locaux et fait couler le sang de la terre dans les verres. À la carte ce midi là on choisit : ceviche de bar, mangue, citron vert et grenade, servi froid mais son piment d’Espelette réchauffe le bout de la langue (14€) ; avant de se laisser tenter par le pluma de cochon ibérique ‘Bellota(entendre la partie haute de l’épaule), avec sa purée d’écrasé de pommes de terre à l’huile de truffe ‘Maison Balme‘ (26€). En y regardant de plus près, la carte se muscle d’une côte de bœuf de Galice et ses pommes grenailles (52 €) et d’autres réjouissances comme la volaille de la ferme de Souraide en suprêmes, pointe d’asperges et jus corsé (21 €) , quelques essentiels de la viandardise : filet de boeuf, planche de bellota, canard. Coté mer, on tombe pour les très inspirants Chipirons farcis au boudin noir basque et coulis de piquillos (13€), Filet de bar et sa fine ratatouille accompagnée d’une émulsion basilic (21€).

Ici au Bouchon biarrot on trouve l’esprit d’un bistro gourmand, avec une cuisine généreuse qui valorise la gastronomie française.

Bouchon biarrot
Ceviche de Bar
Pluma de cochon ibérique ‘Bellota

À la cave, Ursula tient le bon bouchon, c’est certain : tempérament du sud-ouest avec un Egiategia vinifié à 15m sous l’eau. Plutôt terre de gironde? Pessac Léognan ‘Château du Caillou‘ ou bien un Saint-Emilion grand cru ‘Leydet Valentin’. Direction le soleil du sud-est avec un rosé cru classé ‘Domaine de Lacroix‘. Et pour partir plus loin, il y a du choix encore et encore : Bourgogne, Loire ou Beaujolais, vins du monde, et nombreux alcools forts. 

Convivialité, authenticité et excellence d’une cuisine néobistrotteuse : voilà en gros, comment Le Bouchon biarrot maintient le quartier de La Grande Plage de Biarritz sur la carte du ventre depuis 2016 !

Le Bouchon biarrot : une expérience bistronomique

Ce qu’on apprécie c’est cette capacité de swinguer les produits locaux et de saison du Pays basque avec quelques twists intercontinentaux. L’expérience bistronomique est exécutée dans les règles de l’art, dès lors que la relation client est au centre de tout. L’envie de faire plaisir gouverne. Cela se manifeste par les détails qui font la différence. D’abord, on trouve une très large sélection de vins au verre, afin de faire plaisir et se faire plaisir. Puis la carte change et évolue au grès des saisons. Tout est fait maison à partir de produits sur lesquels on ne tergiverse pas sur la qualité. On a sourcé pour vous le meilleur du marché local et ses petits producteurs. Enfin, et c’est le petit détail attendrissant – l’enfant est roi, mais seulement parcequ’il est considéré comme un adulte ! Pas de babillage avec des frites/nuggets. Les petits mangent comme les grands, mais le plat est adapté à leur ventre souvent plus petit que leurs yeux ! Le menu enfant propose filet de boeuf ou de truite en quantité raisonnée, avec une purée de pomme de terre ou des pommes grenailles, puis un moelleux au chocolat maison et sa boule de glace vanille.

Si vous passez la porte du bistro, vous retrouverez la crème des produits franco-français, voir basco-basques, magnifiés dans votre assiette.

Le brunch du dimanche au Bouchon biarrot

Dès septembre, le Bouchon biarrot proposera un brunch dominical à partir de 11h. Le brunch en formule à 33€ est sous forme de buffet à volonté composé d’une multitude de produits travaillés et de qualité. On vous laisse le choix d’une boisson chaude accompagnée, d’un jus de fruits sain et coloré, une sangria blanche ou encore un mimosa. Coté salé : charcuterie locale (jambon du pays, chorizo, pâté basque), fromage de brebis, produits de la mer mais aussi les incontournables œufs brouillés ou à la coque, saucisses, houmous et légumes croquants. D’autres produits sont plus travaillés comme les rillettes de filet de bar ou le tartare cuisiné et assaisonné. Le brunch laisse de nombreuses options aux personnes végétariennes et vegan (savoureuses salades). Côté douceurs, y a de la joie : viennoiseries, pancakes, cookies, différents pains et gâteaux maison. La qualité des produits nous donne un bon goût de reviens-y ! Ça tombe bien c’est à volonté !

Kindabreak

Le bouchon biarrot
Adresse
2 Avenue Reine Victoria, 64200 Biarritz
Horaires
Ouvert 7 jours/7 de 12h à 14h - 19h30 à 22h
Contact
05 59 51 14 90
Notes
Réservations au 05 59 51 14 90 ou bien sur michelin.fr, lafourchette.com
Ouvert 7/7
Brunch à partir de septembre, uniquement le dimanche (11h-15h)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *