Gourmandises ¬ 12 avril 2022

Puyodebat : l’artisan chocolatier incontournable

Neuf personnes sur dix aiment le chocolat. La dixième ment ! Kinda Break plonge dans la chocosphère, et vous livre une nouvelle adresse à Biarritz : Puyodebat ! Cette chocolaterie artisanale n’a pas fini de nous faire saliver entre sa boutique gourmande et son salon de chocolat.

Sur la place Clémenceau, on repère une boutique à l’allure chic et sobre, achalandée de chocolats disposés comme des bijoux. Une bijouterie gourmande ! Et si l’on s’aventure à l’intérieur, on décèlera au fond le passage caché vers un discret mais non moins sublime salon de chocolat/thé, loin de la cohue de la rue. On y trouve refuge de la pluie et du froid en hiver, de la chaleur et du monde en été. Beaucoup de raisons de s’y rendre toute l’année, téléguidés par notre gourmandise !

Neuf personnes sur dix aiment le chocolat. La dixième ment !

Puyodebat : nouvelle boutique à Biarritz

Encore un coupable à notre dépendance au chocolat ! Puyodebat est une famille d’artisans chocolatiers bien connue de la scène basque, autant fantasque que terriblement talentueuse.

On succombe pour leurs sujets originaux en chocolat. Sculpteur de chocolat oui, mais créateurs de goûts également ! Le comble ? Il a 3 boutiques au Pays basque pour satisfaire les becs sucrés que nous sommes : Cambo-les bains – la maison mère et atelier laboratoire, Bayonne au 11 rue Orbe dans l’ancienne bijouterie Artéon, et la petite nouvelle Biarritz – toutes deux aussi ‘salon de chocolat’.

Les gammes de chocolats proposées réveillent nos papilles ! Entre onctuosité, amertume, acidité, sucré et craquant, on ne sait plus comment retrouver notre chemin, désorientés après un passage à la boutique. Les créations sont toujours réalisées avec des matières premières de qualité supérieure. 60% des chocolats Puyodebat (les tablettes, l’enrobage, les orangettes, les pralinés) viennent de fèves du Venezuela sélectionnées pour leur nature premium et torréfiées à l’atelier de Cambo. Les chocolats grands crus se retrouvent en tablettes ou en ganache sous forme de palets. Tous les chocolats sont garantis sans lécithine de soja, ni arôme ajouté.

Cette année, Christophe Puyodebat, le père et virtuose de la chocolaterie, nous a concocté de véritables œuvres d’art à croquer ! Et ça tombe bien, le week-end de Pâques arrive.

Puyodebat : palmarès des immanquables chocolats

Dans quelques jours ce sera la première saison de Pâques de la boutique de Biarritz. On vous guide au travers des nombreuses créations artisanales emblématiques de la maison mais aussi les éphémères. Dans la famille Puyodebat, on donne la fille, Julie. Véritable couteau-suisse, du haut de ses 21 ans seulement elle force l’admiration et manage la boutique de Bayonne, en même temps que l’image de marque. Julie nous dévoile son top 3 des immanquables chocolatés de la maison.

Les craquinettes. La craquinette est un praliné chocolat pure beurre de cacao, aux amandes et noisettes avec des éclats de crêpes dentelles bretonnes. On fond complètement pour elles !

Le chocolat maison servi avec sa tasse moustache. Direction le salon de chocolat, où il vous sera servi de la plus élégante des manières. Sans aucun doute le meilleur chocolat maison que vous dégusterez ! Crémeux et onctueux, accompagné d’une soucoupe de délicieuse chantilly. On le déguste dans une tasse 3 en 1 conçue sur mesure : tasse trembleuse (deux anses), tasse à moustache avec le repose moustache et chocolatière avec le moussoir (ustensile en bois pour faire mousser le chocolat). Pour la petite histoire, la tasse à moustache, invention du XIXème, permettait aux messieurs amateurs de chocolat liquide et porteurs de belles moustaches de ne pas salir leurs ornements. 

Les bouchées – vendues au détail, elles nous font de l’œil sous leur cloche en verre en devanture de boutique. Julie recommande ses deux préférées : celle praliné riz soufflé ou alors la praliné caramel cacahuètes. Attention, addiction garantie, nous nous déchargeons de toute responsabilité !

Chez Kinda Break ce sont les sujets de Pâques qui culminent à notre palmarès : incroyables, raffinés, et hauts en couleurs.

Les sujets de Pâques – chaque année Puyodebat rivalise d’originalité pour dévoiler des créations chocolatées, classiques (traditionnels œufs) ou audacieuses (sculptures). La licorne chocolat blanc lait et noir et l’hippocampe, exclusivités de la saison 2022 sont si mignons et expressifs que l’on doit se faire violence pour s’hasarder à les croquer. On dénombre plusieurs créations chocolatées aussi délicieuses que belles : la boite d’œufs trompe l’œil, l’ananas au jaune explosif appétissant, les sardines rangées dans leur boite, le tableau de pêche, et plusieurs sujets inédits inspirés par l’océan. Un véritable musée !

On distingue aussi les classiques œufs garnis, de toutes tailles et déclinés au chocolat au lait, noir et en dulce. Les lapins, poules et poussins, les sachets de crustacés et poissons chocolat praliné. Tout un monde féérique pour se lancer dans une chasse aux œufs endiablée !

Puyodebat : un salon de chocolat bien caché

La perle de cette boutique de chocolats pas comme les autres, c’est son salon de chocolat nommé ‘La tasse à moustache’. Secret bien gardé, on entre au bout d’un couloir sur une pièce magnifiquement décorée, où tout est chiné en brocante ! C’est un retour dans l’histoire que Puyodebat nous offre, en même temps qu’une cure de gourmandise et un havre de paix.

Les murs sont couverts de portraits de la belle époque, d’hommes à moustaches. Petit clin d’œil à la fameuse tasse où l’on sert le chocolat chaud. Au mur encore, une belle référence à Biarritz avec le portrait de l’impératrice Eugénie, fervente amatrice de cacao ! Tables et chaises bistrot, fauteuils crapaud de velours, banquette avec un joli tissu imprimé, collection de tasses trembleuses, de chocolatières et de tasses à moustache en exposition, verroterie extravagante, lourdes tentures aux fenêtres. Quel spectacle ! Et que dire de la pièce maitresse du lieu : un bar belle époque habillé de fer forgé et agrémenté de lampes à huile, d’une caisse ancienne, et de nombreux bibelots fascinants. Nous sommes à la fin du xixe siècle et à tout moment Bel-ami entre en scène !

Le lieu est magique pour petits et grands. Côté carte on y trouve le chocolat chaud, des spécialités chocolatées, mais aussi des thés et cafés de la maison Deuza, de nombreuses boissons chaudes ou rafraichissantes (jus frais, nectars, infusions de la maison Alain Milliat, bières de la brasserie Eguzki, sodas traditionnels). Et on peut bien sûr s’organiser une dégustation de chocolats venus de la boutique adjacente.

L’été, pour ceux qui veulent profiter du soleil, la boutique crée en terrasse un espace gourmand à l’image du salon de chocolat, des tables et chaises bistrot et la vitrine s’ouvre en guillotine sur un chariot de glaces et sorbets maison (cacao et éclats de fèves caramélisées – chocolat au lait, vanille de Tahiti et fève tonka, cacahuète grillée fleur de sel, noix de coco fleur de sel…et bien d’autres). Il n’y a pas de saison pour le chocolat !

La boutique de Biarritz est ouverte du lundi au samedi de 10h à 19h. Et en juillet/août tous les jours de 10h à 23h boutique et glaces – 20 h pour le salon et la terrasse.

Kindabreak

1 commentaire pour “Puyodebat : l’artisan chocolatier incontournable

  1. Castaigne Marie dit :

    Enfin un salon de thé digne de Biarritz !!!
    Les chocolats ont l’air sublimes, le décor est juste parfait dans cette ambiance 19eme qui manque tellement dans ce nouveau Biarritz.
    J’espère que côté décor vous ferez des émules, pour en finir avec ces salons vieillissants, crapoteux, impersonnels…
    Prochain shopping à Biarritz, je viens avec mes copines d’Hossegor pour une dégustation juste avant l’été ( la dernière) en Octobre nous reprendrons les habitudes gourmandes ( maillots obliges )
    Félicitations et tous mes vœux de réussite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.