Restos/Bars ¬ 4 novembre 2019

Piccole Cose – braquage à l’italienne sur Bayonne

Croyez-le ou pas, mais faire des raviolis et pasta fresca à la main, c’est compliqué, ça demande de la préparation, du talent, et de l’organisation. Piccole Cose est la bottega dédiée à ces rock stars de l’Italie que sont les antipasti et les primi piatti. La Piadina est le clou du spectacle. Et le show a lieu à Bayonne ! Suivez-nous.

Restaurant Piccole Cose à Bayonne : È la storie di una squadra

1988-2019 – C’est l’amitié de plus de 30 ans entre Laurent, Xavier, Fred et Nico qui a donné naissance au restaurant italien Piccole Cose. Une histoire comme on les aime ! Pleine d’amour, de ténacité, et de bon goût !

Fred vit à Faenza en Italie (région d’Emilie Romagne), et c’est lors de leurs retrouvailles à quatre, chez lui, comme ils ont gardé l’habitude de le faire au cours de la vie, que les quatre compères ont monté ce projet fou d’ouvrir leur propre Bottega. Ce sera au Pays basque où Laurent vit, non loin de leurs adolescence à tous. Et où les piadinas, pasta al ragù, passatelli fritti, et autres merveilles italiennes n’y sont pas si courantes. 

De la promesse à l’action, il n’y a qu’un pas, le restaurant italien Piccole Cose a ouvert le 1er juillet 2019 au 25 rue d’Espagne à Bayonne. Fred source les produits 100% italiens chez les petits producteurs locaux de sa ville Faenza. Laurent, Nico et Xavier tiennent la boutique.

Pâtes fraîches préparées tous les jours sans exception, à la main, piadinas et planches : au restaurant Piccole Cose tout est fait maison, sur place, et les produits arrivent directement d’Italie !

Laurent n’aime pas le terme de « restaurant italien » mais préfère celui de « Bottega e pasta fresca« . Qui décrit mieux l’essence du projet. Pâtes fraîches maison préparées tous les jours sans exception, à la main, piadinas et planches : tout est fait à l’atelier sur place, et les produits arrivent directement d’Italie. La qualité, le goût et la fraîcheur sont essentiels. Le partage, le seul vrai leitmotiv. Ce sont ces petites choses (= piccole cose en italien), qui font le plus grand des bonheurs ! La carte tourne autour de la région de l’Emilia-Romagna, e basta ! Cela suffit, quand on sait que c’est la région italienne la plus réputée en gastronomie ! Elle concentre les produits du terroir les plus célèbres à l’international : jambon de parme et parmiggiano reggiano en tête de gondole, mortadelle, tortellini, tagliatelle, fromages squaquerone ou de fosse, huile d’olive AOP et vinaigre de modène. Si l’on devait mourir demain, notre dernière volonté pourrait être de passer 24h en Emilia Romagna : à manger !

Non solo cucina – l’esprit slow food en cuisine

Les quatre compères font valser nos papilles dans leur atmosphérique bottega, avec canapé vintage, mobilier dépareillé, objets de récup’, références italiennes, et vitrine pleine de charcut’ et de fromages. À la fois épicerie (on peut acheter les produits importés, et emporter les piadinas chaudes à déguster), restaurant et bar, Piccole Cose imprime en 3D toutes les saveurs de l’Emilia Romagna. Le meilleur des produits italiens provenant des terroirs de cette région est dans l’assiette.

Dès le seuil franchi , on passe en revue le matos qui vient de traverser la frontière : pollo crocante di marta à rendre baba, majestueux jambon de parme Graziano 24 mois, pecorino jaune pétard au safran, fromage squacquerone blanc neige dégoulinant.

Nickel pour une bonne bouffe transalpine en retour de plage ou à l’heure de l’aperitivo à base d’antipasti (diverses planches au choix avec les piadinas, mortadelle bonfatti, coppa, saucisson grossetti, jambon de parme) et de pasta maison à se damner !

Pour nous, ce soir-là parmi les spécialités maison : dingos tortellinis di bologna à la farce noix de veau à tremper dans une captivante huile d’olive (15 €) ; démentes tagliatelles al ragù bien mijotées (12.50€) ; avant un impeccable tiramisu (5.50 €). À glouglouter : spritz aperol ou hugo spritz (6 €), bière italienne Poretti (4€), rouge Sangiovese Poderi Morini (16€ ou au verre) ou blanc pino grigio Villa Minelli (17 €) ou encore Prosecco DOC (16€). Carte 5-24 €.

À table, les assiettes sont soignées (on aime ce petit imprimé papier olives qui enlumine chaque plat) et molto buone ! Les piadinas (7€) sont préparées à la minute avec des produits frais : fromages fermiers et charcuteries sélectionnées des meilleurs producteurs de Faenza. Tout est fait maison dans l’esprit « slow food« .

Dove mangiare – un décor cinecitta à la sauce

Le design joue un rôle particulier. La partie charcuteries/piadinas est toujours ouverte, au centre du restaurant côté bar et à la vue des clients. C’est passionnant de s’arrêter quelques secondes et d’observer le spectacle ! L’ambiance est portée par une équipe souriante qui s’active dans une atmosphère électrique, une sorte de joyeux bordel basco-italien. Quand on entend le pouet-pouet d’un klaxon retentir en cuisine, c’est que le plat est prêt ! Le lieu a un design fort, surtout la salle du premier, tout en restant chaleureux et accueillant. Le but est de faire cohabiter l’authenticité de la trattoria italienne, avec une déco contemporaine qui surprend et fait voyager. Il y a pleins de petits clins d’oeil à l’Emilie-Romagne et d’illustrations humoristiques.

Avec sa terrasse ouverte sur la rue d’espagne, son long bar, ses mange-debout, et sa superbe grande salle du premier étage, la nouvelle bottega de la squadra devient le spot idéal de Bayonne et des alentours pour tapasser en italien, et plus si affinités…

On voit partout à la carte de Piccole Cose : la piadina. Vous connaissez ? Encore peu connue en France, on vous en dit plus.

La piadina – ma qu’est ce c’est ?

En Italie, on appelle cette savoureuse galette de blé produite artisanalement et préparée à la minute : piadina, pié ou encore piada pour les intimes. Un même aliment la constitue, croustillant et très parfumé : une galette de pain non levée qui porte toutes les saveurs de la terre dont elle provient, l’Emilia-Romagna (nord de l’Italie). Préparée du temps des Romains, cette spécialité saine a une histoire entre culture populaire et recettes de cuisine contemporaines. À l’origine, la Piadina trouvait sa place seulement à la table des familles paysannes. Elle est le pain des pauvres. Et comme toutes les bonnes choses sont simples, la voilà sur le devant de la scène quelques siècles plus tard, à l’instar de la pizza Marguerita. Elle est le symbole national de la Romagne. On la décline en mille variations : à Cesena, Forlì et Ravenne elle est épaisse et douce, tandis qu’à Rimini elle est mince et légèrement plus grande. Au même titre que le Parmigiano Reggiano ou le jambon de Parme, sa renommée fût nationale puis internationale.

La piadina est l’art de manger à l’Italienne en alliant tradition et innovation. Piccole Cose la propose à table ou à emporter; de qualité pour une clientèle exigeante et à la recherche d’émotions, même sur le pouce ! Elle répond au concept de slow food en constituant un repas équilibré, sain, et bon marché.

Pour les garnitures il y a l’embarras de choix : coppa, herbes salées et fromage pecorino, jambon de parme, squaquerone (on fond pour lui ! ) – un fromage frais fermier typique de Romagna à base de lait de vache pasteurisé, à pâte molle et au goût agréablement acidulé. C’est le fromage traditionnel de la piadina, et il est très apprécié des enfants.

On vous garantit qu’une fois la piadina goûtée, vous ne pourrez plus vous en passer !

L’ingrédient secret de Piccole Cose à Bayonne

C’est sans aucun doute le rapport qualité-prix. Le restaurant Piccole Cose travaille en direct avec les petits producteurs en Italie qui ont un réel savoir-faire artisanal. Les produits sont frais – du jambon de Parme, en passant par les tomates – et la carte présente des plats gourmands et authentiques ; sans chichis à des prix ultra accessibles. Il y aussi l’ambiance, le fait de pouvoir se retrouver transporté en Italie le temps d’un déjeuner ou d’un dîner.

Le lieu est accessible à tous et à observer la clientèle il semblerait que chacun y trouve son compte : celle qui souhaite découvrir ou retrouver les saveurs de la cuisine italienne populaire, simple et généreuse ; celui qui a envie de manger dans un restaurant incarné au design singulier ; ou celui qui veut juste profiter d’un bon moment avec les siens entouré de l’énergie d’une squadra tout feu tout flamme. 

Texte et photos : Charlotte Dubrana

Kindabreak

Piccole Cose
Adresse
25 rue d'Espagne, 64100 Bayonne
Horaires
Horaires d'été - Tous les jours du lundi au dimanche de 12h à 15h et de 19h à 22h30
Contact
Réservations au 05 59 48 76 19
Tarifs
Carte de 5 à 24 € - Carte des boissons
Notes
Bottega e Pasta fresca - spécialités de pâtes fraîches et piadinas maison, charcuteries et fromages italiens. Restaurant (Bottega/Atelier et Epicerie), Bar, et piadinas à emporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *