Escapades ¬ 28 avril 2022

Une journée à Getaria, village basque espagnol

Allons voir de quel charbon on se chauffe sur la côte cantabrique ! Getaria, capitale du turbot braisé et de l’anchois au sel mariné à l’huile ; nichée entre la mer et les collines couvertes de vignes du blanc Txakoli. Il ne fait pas beau ici ? Partons sur un coup de tête en voiture au Pays basque espagnol et changeons d’air !

Il fait mauvais et pluvieux au Pays basque ou dans les Landes où vous êtes ? Qui connait bien la région sait qu’il faut parfois se déplacer de quelques kilomètres plus au sud pour retrouver le soleil coincé de l’autre côté de la frontière ! Allez on fuit la pluie, et on vous embarque pour une journée à Getaria, au Pays basque espagnol, à seulement une heure de Biarritz.

C’est le type d’excursion à la journée qui ne nécessite aucune préparation. On peut partir sur un coup de tête en voiture, et littéralement changer d’air !

Au programme, visite du village pittoresque de Getaria, pintxos et poissons frais sur le port pour déjeuner, balade autour de l’îlot rocheux et son phare, et pour terminer au choix une visite culturelle entre le fabuleux musée du couturier Cristobal Balenciaga (inattendu n’est-ce-pas !) ou la visite d’un vignoble de Txakoli avec dégustation de vin.

Arrivée à Getaria, port de pêche et village médiéval basque

Comment y aller ? Passez la frontière franco-espagnole à Hendaye, puis continuez en direction de San Sebastien. 25 km plus loin, vous prenez la sortie pour Zarautz. De là, longer la sublime N-634 en bord de mer pour 10 min à peine et vous êtes déjà arrivés à destination !

C’est l’un de nos ports de pêche préférés de la côte du Guipuzcoa ! Un véritable petit bijou avec une baie arrondie entourée de falaises et des collines verdoyantes parsemées des vignobles du fameux vin Getariako Txakoli, deux plages immenses, et un ilot rocheux le Mont San Antón qui protège l’entrée du bassin. Bien caché de la route par laquelle vous êtes arrivés, le petit village tient en quatre rues parallèles qui descendent toutes vers le port en contrebas.

Ici la mer cantabrique est au coeur de la vie locale. Tous les jours les bateaux s’y ruent, de la petite barque au gros chalutier, pour ramener le poisson de Getaria, le plus réputé de la côte, que l’on dégustera braisé dans les restaurants alentours.

Visite du village de Getaria

Getaria est un village ‘perché’. La visite se fera du haut du village (office du tourisme, mairie et mur de pelote) vers le contrebas (le port et la mer). Vous pouvez commencer votre visite en prenant de la hauteur, depuis le monument dédié à San Juan Sebastian Elkano, offrant un point de vue à 360° sur le village et la côte.

Mais qui est donc ce personnage ? Pour la petite anecdote, vous retrouverez trois fois sa statue dans le village. C’est la figure de proue de Getaria.

Elkano était navigateur, et il est le tout premier à avoir fait le tour du monde ! Il vous faudra revoir votre Histoire, car si vous étiez resté à Magellan, sachez que c’est en fait son lieutenant Elkano, originaire de Getaria, qui a terminé la boucle que Magellan lui même n’a pu achever, mort aux Philippines tragiquement dévoré par des cannibales. Si le monde entier ignore le récit originel, les habitants de Getaria, fiers de leurs ancêtres, ne l’oublient pas ! Le fils du pays est un grand explorateur !

Continuez votre visite en empruntant la rue principale Nagusia Kalea offrant une superbe perspective sur l’imposante église gothique de San Salvador construite au XV ème siècle. Classée monument national, elle est le plus bel exemple de l’architecture gothique basque. Sa particularité est d’être accrochée sur une pente tout comme le reste de la ville. et d’avoir un sol incliné.

Vous arrivez bien assez vite dans le quartier du port où se succèdent les restaurants de parilla, la spécialité locale étant les poissons et fruits de mer fraichement pêchés grillés à la braise.

C’est l’heure du déjeuner ! Pintxos et poissons frais

Un choix cornélien se fera. Manger sur le pouce quelques pintxos dans les bars animés de la ville (Taberna Politena ou Giroa) , ou bien déguster un poisson ultrafrais à la braise, vue sur le port. Jamón de jabugo, chipirones a la plancha, homard, turbot (rodaballo en espagnol) ou daurade (besugo) grillés au charbon de bois, on botte en touche ! Pour les amateurs de viande, on trouve toujours une bonne txuleta (côte de bœuf) ou un filet d’aloyau au foie gras (solomillo).

Il y a deux institutions à Getaria, reconnues pour barbecues de poissons chauds brûlants. Elkano, restaurant gastronomique asador depuis 1964, une étoile Michelin, où se déplacent de partout les grands chefs pour leur fameux et inégalé turbot grillé. Et Kaia Kaipe, autres maitres du feu et maestros de la braise, où l’expérience reste inoubliable. Soyez prêts à ouvrir le portefeuille pour goûter au choc dans l’assiette !

Pour un déjeuner moins onéreux, on préférera se rencarder au Mayflower, vue imprenable, terrasse au soleil. Du fondant au croustillant, en passant par le gélatineux des filets, on s’y régale aussi. Autres adresses : Asador Astillero ou encore l’Iribar Jatetxea. À vos jeux !

Naturellement, on noiera au passage nos papilles avec quelques goulées de Txakoli, à prix dérisoire. Pour les néophytes, c’est le vin blanc légèrement pétillant produit localement à partir de raisins verts. Ce qui lui confère une certaine acidité. 

Paseo autour du Mont San Anton

Après ce festin, on recommande de poursuivre par une ascension digestive du rocher del raton (surnom pour sa forme de souris) juste devant vos yeux. En 20 minutes de marche et en suivant les divers sentiers, on est au sommet. D’un côté le phare, à l’époque point d’observation des baleines, de l’autre panorama sur le large et la côte. La balade est bucolique, peu difficile, elle convient à tous.

Quelques achats locaux

Sur le retour en passant par le centre-ville on s’arrêtera dans une boutique de conserves artisanales et de produits locaux. On y trouve des anchois manufacturés, et bien sûr le txakoli ! Bouteille ou caisse ?

Pour les gourmands, en remontant petit arrêt chez un glacier artisanal. Coup de coeur pour la glace torta de queso du glacier Dona Doni izozkiak. Les locaux se pressent pour cette glace cheesecake maison avec petits morceaux, à se damner.

Visite du musée du grand couturier Cristobal Balenciaga

Surprise ! Getaria n’est pas peu fière d’être le village natal du célèbre couturier espagnol Cristobal Balenciaga à qui elle dévot un beau musée. Avec un fond de plus de 1350 pièces, le palais Aldamar, résidence d’enfance du couturier, abrite la collection Balenciaga la plus importante jamais réunie. Un film de 23 minutes vous est proposé à l’entrée pour faire connaissance avec le maitre et parcourir sa carrière. Des expositions temporaires viennent compléter la visite. Amateurs de haute couture et d’art, ne vous privez pas ! Extra ! Entrée 10€, réductions 7€, gratuit – 9 ans. Hors saison mardi-dimanche 10h-19h. Juin-Sept, tous les jours sauf lundi 10h-20h

Visite d’un vignoble de Txakoli

Cela vaut le coup de se rendre dans les caves autour de Getaria où les vignobles sont magnifiques, en terrasse à flanc de colline, surplombant la mer. On peut les visiter et comprendre le processus de vinification propre à ce vin. Les vignerons sont peu nombreux à ouvrir leurs portes et ne le font que sur réservation. La visite est payante avec dégustation. On nous a conseillé les producteurs Txomin Etxaniz, Ameztoi, Gaintza. Demandez la liste complète des producteurs locaux à l’office du tourisme. Pour info, le 17 janvier c’est la fête de la Saint-Antoine où l’on ouvre et déguste la cuvée de txakoli des vendanges de l’année précédente.

Getaria offre à proximité une journée bien remplie et dépaysante !

Petits conseils :  1- réservez votre restaurant à l’avance par téléphone et demandez une table avec vue. 2- Si le temps est au rendez-vous, vous pouvez poursuivre avec la marche le long de la promenade jusqu’à Zarautz, ville voisine (4 km).

Charlotte Dubrana

Kindabreak

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.