Escapades ¬ 22 septembre 2017

Les Trois Couronnes ou Peñas de Haya

Des Landes au Pays basque, sur le sable ou en montagne, ou que vous soyez, ce massif espagnol est nettement visible et très facilement reconnaissable par son allure particulière qui lui a valu son surnom « Les 3 Couronnes ». Et si vous releviez le défi de les parcourir ?

Ce que l’on appelle communément Les Trois Couronnes, il s’agit en fait de trois pics espagnols situés sur les hauteurs d’Irun aux alentours des 800 m d’altitude : les pics d’Erroilbide, Txurrumurru et Irumugarrieta qui forment « las Peñas de Haya » autrement dit « Aiako Harria ».

Le départ de la randonnée s’effectue depuis un parking situé sur le coté gauche de la montée du col d’Elurretxe (route GI 3454). Vous reconnaitrez facilement ce point de départ grâce à cette chaine blanche et rouge ou il faudra prendre le sentier de gauche.

Le jour de notre excursion, nous avons eu la chance de démarrer dans des brumes matinales mêlées de rayons de soleil qui tentaient de percer, une atmosphère incroyable se dégageait dans les premiers mètres de la montée qui se font dans un bois de pins, de chênes et de hêtres.

Les Trois Couronnes et son panorama unique

Après 30 à 45 minutes d’ascension selon les rythmes, un magnifique panorama se dégage à la sortie du bois. Nous avons eu la chance de se retrouver au dessus d’une belle mer de nuage laissant apparaitre les sommets mythiques du Pays basque franco-espagnol comme ici La Rhune en regardant du coté français.

En admirant vers l’océan, on reconnait tout de suite la ville d’Hendaye avec sa baie naturelle de Txingudi. Juste à côté on distingue la ville de Hondarribia et son aéroport ou se dessine le mont du Jaizkibel facilement reconnaissable grâce à ses antennes.

Premier pic : l’Irumugarrieta

Nous voilà donc arrivés en haut du premier pic (le plus proche l’océan) Irumugarrieta. À notre plus grande surprise, le panorama y est incroyable avec un accès très facile et rapide.

Une vue à 360° s’offre à nous et on remarque bien les villes de San Sebastian, Handarrabia , Irun vers le Sud et côté Français, Hendaye, St Jean de Luz, Biarritz mais aussi La Rhune, le Mondarrain et même jusqu’au pic d’Anie en Béarn….

Pour les moins téméraires, nous vous conseillerons de rester sur ce premier pic car la suite prend un caractère plus montagneux.

2ème pic : Txrrumurru

L’accès au deuxième pic se fait à travers des zones rocheuses qui peuvent être très glissantes lors de journées humides, soyez prudents.
Pour rejoindre le pic de Txrrumurru, il faudra compter une vingtaine de minutes de plus en longeant les crêtes ou en se faufilant à travers la roche.

Au sommet de ce deuxième pic, nous avons une vue imprenable sur un lac au milieu d’une foret dense. Il s’agit du lac d’Endara.

3ème pic : Erroilbide

C’est ici que tout se corse… nous déconseillons aux personnes non expérimentées en montagne ou sujettes au vertige de ne pas s’aventurer vers le troisième pic, le pic d’Erroilbide. Plusieurs passages étroits et à flancs de falaises s’enchainent, il faudra utiliser intelligemment vos pieds et vos mains et suivre délicatement les poins rouges qui sont peints sur la paroi. Pour d’autres, l’utilisation d’une corde peut être nécessaire.

Escalade aux Trois Couronnes au Pays basque

D’autres passages vertigineux s’enchainent pour finalement arriver au plus haut sommet Erroilbide (836 m).

Un bel endroit pour prendre le temps de partager un bon casse croûte et admirer cette vue remarquable sur la mer et la montagne. Et le plaisir d’avoir boucler la rando en ayant réussi à gravir les Trois Couronnes.

Kindabreak

7 commentaires pour “Les Trois Couronnes ou Peñas de Haya

  1. benjamin dit :

    Vraiment un super spot pour faire des photographies. Ca me donne envie d’y repartir avant que l’hiver ne s’installe !

  2. Nicholas dit :

    Bon article. j’ai faisais ses pics il y trois mois. Mais le plus difficile etait le descent de Txrrumurru pour commencer le troisieme pic. Nous n’avons pas arriver. Il me reste le troisieme a faire. heuresemnt je vis pas longue et je peux voir las penas chaque jour (presque) de mon terras.

  3. senderain dit :

    Bonjour, peut on bivouaquer une nuit durant cette rando? (et ou?) y a t’il des points d’eau ?
    merci !!

  4. Roussel dit :

    Ma fille m’a entraîné sur ce superbe site le 16 Avril 2022 en me disant:  » On va faire un trail ! » Nous arrivons vers 7h30 dans les nuages; au fur et à mesure de la montée, la lueur du soleil s’accentue ( cf 1ères photos) et nous passons au-dessus de l’inversion de température ( vers 700m ) persitente en matinée, au-dessus d’une mer de nuages bien compacte ( Seule la Rhune dépassait de la couche ) ; Sur les sommets, dos au soleil, un « arc-en-ciel » entoure notre ombre floue projetée sur les nuages… Phéno météo jamais encore observé pour moi: Une GLOIRE !!… Magnifique! Même si le parcours est par endroit assez scabreux et que je virais au vert sur certains passages, surtout en découvrant un piton planté dans la roche, j’en garderai un excellent souvenir! Résultat du trail: 8km600 en un peu moins de 3H… soit 20 mn au kilo….Jamais été aussi lent mais le spectacle était là!…. Merci Magali!

    1. Kinda Break dit :

      Super ! Beau témoignage. Félicitations à vous.

  5. Allard dit :

    Bonjour, est t’il possible de faire les 2 premiers pics avec un chien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *