Escapades ¬ 13 mai 2019

La rando d’Iparla au Pays basque par Adrien Ballanger

À l’occasion de la sortie de son guide de randonnées Haize- un recueil de 23 randonnées de tous niveaux en Béarn et Pays basque- Adrien Ballanger, l’auteur, revient sur son projet de guide et nous présente les Crêtes d’Iparla, sa randonnée coup de coeur au Pays basque.

Adrien Ballanger revient sur son projet de guide de randonnées Haize

Le Pays basque est une terre surprenante et lorsque l’on prend de la hauteur le spectacle qu’offre la nature devient grandiose. Cela fait quatre ans que j’arpente les sentiers basques, du littoral à la Soule, mon appareil vissé à la main, j’ai photographié toutes les saisons et une grande partie des pics emblématiques du Pays. J’ai pris la pluie, le froid, les nuages, la chaleur et même les orages qui suivent parfois les terribles coups de vent de l’embatta. J’ai fini par y dormir dans ces montagnes, ayant pour camarade les moutons et leurs cloches qui tintent toute la nuit durant, les pottoks et leurs forte respiration mâchant l’herbe à côté de la tente et les vautours au petit matin qui lorsque le soleil sort tout juste de l’horizon jouent dans les colonnes d’aires.

« Ok faire un guide j’en étais capable, mais qu’est ce que je pouvais apporter de plus ? » Adrien Ballanger

Après quatre ans « à me bruler les yeux sur le 25 000 ème » (dixit Sylvain Tesson, les chemins noirs) la cartographie a fini par me passionner et j’ai commencé à redessiner ces cartes à la main créant mon propre système graphique. Développant en parallèle mon studio de graphisme j’ai affiné une relation particulière avec la mise en page. Travaillant sur des projets professionnels et conservant des éditions personnelles sur mes voyages. J’avais donc tout en main pour réaliser ce guide.

Parfois les choses sont trop évidentes et il vous faut quelqu’un pour vous pousser dans les projets. Quand mon ami Joseba Berasategui a découvert mon travail sur la cartographie il lui paraissait évident qu’il m’était possible de réaliser un guide de randonnée. Ok faire un guide j’en étais capable, mais qu’est ce que je pouvais apporter de plus ? En regardant les guides que j’avais à la maison et ceux dans le commerce j’ai remarqué que le guide est surtout un objet technique mais pas vraiment photographique, ni graphique. J’avais toute la matière nécessaire pour cette réalisation. Plus qu’à refaire quelques tracés et je pouvais me lancer dans ce projet. Après six mois de travail à trier les photos, écrire les textes, refaire les cartes trait par trait, j’ai eu le bonheur de remettre en main propre un exemplaire d’Haize à mon pote Joseba.

Achetez le guide de rando Haize par Adrien Ballanger ici à 15€.

Je rêve déjà d’un deuxième numéro, pourquoi pas traduit en anglais avec encore plus de balades et de sommets, le tout agrémenté d’un contenu éditorial riche. En espérant que ce premier numéro rencontre un beau succès, et on est plutôt bien parti !

La randonnée des Crêtes d’Iparla par Adrien Ballanger

Je vous présente ici la randonnée des Crêtes d’Iparla qui figure dans mon guide Haize parmi les 23 que j’ai choisi. C’est une randonnée riche en paysages, faune et flore qui vous fait découvrir en un seul tracé les plus beaux visages du Pays basque.

Distance : 11km
Dénivelé : + 960m
Temps : 5h30/6h
Niveau : Moyen +

Le départ se fait à Bidarray. Quand on arrive face aux crêtes d’Iparla je trouve toujours le spectacle impressionnant. Ces roches immenses qui pointent fièrement vers le ciel et qui vous invitent de leurs hauteurs à venir les grimper. Cette randonnée et particulièrement agréable par sa diversité. On commence par la forêt où coule une rivière affluente de la Nive. Les hêtres et autres chênes endémiques de la région sont nombreux. Lorsque le soleil commence tout juste à colorer l’horizon les premiers oiseaux se mettent à chanter.

Et puis après avoir quitté la forêt on atteint un replat herbeux qui vous donne une belle vue sur le début de la chaîne pyrénéenne, le soleil pointe entre deux contre-forts et repeint le ciel par son beau dégradé bleu, orange, rouge. Là, le chemin devient plus sérieux, la végétation se raréfie et laisse place à la pierre, on fait attention à ses pas, longeant les crêtes avec à droite de soi un bel a-pic où il ne faudrait pas tomber. Au fur et à mesure de l’ascension les villages deviennent de plus en plus petits, la vue ce magnifie et les ombres des montagnes créent des contrastes rares.

On attaque enfin le col d’Iparla, un sérieux couloir herbeux qui grimpe droit sur les crêtes et qui demande un bel effort avant d’atteindre le sommet. Mais c’est le dernière effort qui vous fera d’autant plus apprécier la vue imprenable de ce sommet basque. À vos pieds s’étend la vallée de la Nive, derrière vous les magnifiques crêtes de l’Irrubelekasko surplombant la vallée du Baztan, vers le nord Bidarray et au sud le chemin de crête continuant vers un autre pic emblématique, Autza.

Kindabreak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *