Enfants ¬ 26 mai 2020

Larla : Une rando pour les tout petits au Pays basque

Vous cherchez une micro-rando pour les tout petits ? Avec des brebis, des ânes, des cairns, une vue à 360 degrés… Direction Larla face aux crêtes d’Iparla, sur les hauteurs du village de Bidarray. Une jolie petite boucle de 7km et 500m de dénivelé pour 3 heures de marche.

Les idées de balades et petites randonnées pour les jeunes enfants ou novices en randonnées ne manquent pas au Pays basque. Les paysages de moyenne montagne qu’offre la région se prêtent d’ailleurs parfaitement aux petites balades en famille.

Larla, au départ des hauteurs du village de Bidarray, n’est qu’une bonne idée pour les enfants parmi beaucoup d’autres. Vu la forte demande de bons plans balades pour les enfants, je vais essayer d’en publier davantage prochainement. En attendant, je vous conseille aussi la randonnée de la Chapelle d’Ainhoa. Nous l’avions faite en nocturne, mais de jour c’est un super itinéraire famille.

La randonnée de Larla, aussi appelé « Le sentier de fer » se situe juste en face des crêtes d’Iparla. Plusieurs boucles sont possibles en partant de différents endroits. Si vous partez du village de Bidarray vous pouvez faire la grande boucle de 11 kilomètres ( quatre heures de marche et 660 mètres de dénivelé). Nous on va penser aux toutes petites guiboles et prendre le départ dans le village de Saint-Martin d’Arossa, un peu plus haut que Bidarray. La distance est ainsi réduite de sept kilomètres pour trois heures de marche et un dénivelé de 500 mètres.

Les crêtes de Larla offrent une magnifique vue à 360 degrés sur les collines, les villages basques, le Pic d’Iparla et l’Arzamendi (926m). Dans ces paysages verdoyants vous allez croiser des troupeaux de brebis, des vautours, des chevaux et cabanes en ruine.

Départ et itinéraire de Larla

Cette randonnée n’est pas balisée et le départ n’est pas évident à trouver. Kinda Break n’étant pas un guide de rando loin de nous l’idée de vous détailler le topo. Vous le trouverez sur d’autres sites spécifiques de rando. D’ailleurs je vous conseille pour cela l’application VisoRando à télécharger sur votre mobile, elle est très bien faite.
Voici cependant quelques infos, mais sachez que nous aussi, même avec des topos et plans gps dans les mains, on a pas mal galéré à trouver l’entrée ou être certains de notre itinéraire. Mais ça fait aussi partie de l’aventure et des balades en nature non ? Ouvrez les yeux, faites preuve de bon sens, demandez conseil en chemin… et si vous avez pris un autre itinéraire que prévu quel importance au final ? Peut-être qu’il sera encore mieux…

Ne sous-estimez pas vos enfants, vous seriez étonnés de voir ce qu’ils sont capables de faire ! La marche est quelque chose de naturel, vous n’avez pas de soucis à vous faire !

L’Accès : Depuis Cambo les Bains prendre la direction St-Jean-Pied-de-Port. Allez au bourg de Saint-Martin d’Arossa. Au fronton continuez tout droit sur la route principale, passez le plateau, la descente, le carrefour. Au carrefour suivant garez-vous sur le bord de la route, faites-vous une place dans l’herbe en espérant qu’il n’y ait pas trop de monde. Le départ se fait sur une piste de terre qui monte légèrement sous des châtaigniers.

L’itinéraire : Après 20 minutes du départ, vous arriverez à une bergerie. Continuez le sentier jusqu’à une petite cabane en ruine qui servira de repaire pendant la montée. À ce niveau, sortez du sentier et prenez les crêtes sur votre gauche. Quelques minutes plus tard vous arrivez au Pic de Larla à 705 mètres d’altitude. Le cairn vous confirmera que vous êtes au bon chemin. C’est ici que nous avons choisi de pique-niquer pour profiter du magnifique panorama. La descente se fera en quittant la trajectoire des Crêtes et rejoindre un chemin dans les fougères sur votre droite. Prenez ensuite la large piste sur votre droite. Un peu avant une borde avec un toit en tôle rouge prenez le raccourci sur votre droite, vous retrouvez la piste et la bergerie Harretchecko Borda et votre itinéraire de départ.

Conseils pour randonner avec des enfants

L’âge de 3 à 4 ans est pour moi le moins évident. Plus petits, finalement, vous aurez moins de questions à vous poser. Prenez un bon sac- à-dos porte bébé et votre enfant de 1 ou 2 ans supportera avec plaisir une randonnée de 10 à 15 kilomètres sur votre dos (bien protégé du soleil). Mais quand ils marchent déjà et veulent gagner en autonomie, difficile de les mettre dans un porte-bébé, il y a peu de chance qu’ils veuillent y rester des heures. D’autant plus que pour les parents, passé la barre des 10 kilos sur le dos, le plaisir n’est plus le même.

Nous aussi, même avec des topos et guide gps dans les mains, on a eu du mal à se répérer. Ouvrez les yeux, faîtes preuve de bon sens, et si vous ne prenez pas l’itinéraire souhaité, quelle importance au final ? Il sera peut-être encore plus sympa !

Alors oui, pour les amateurs de randonnée, il faut « passer ce cap des 3/4 ans ». (Un peu comme le ski d’ailleurs, il y a un âge où les parents passent plus de temps sur le tapis et la zone débutante mais on sait que c’est un investissement pour le futur, pour que très vite ils puissent nous suivre partout). Je vous conseillerais plutôt de les faire marcher tout seuls sur une très courte rando (5 kilomètres) mais sans sortir le porte-bébé plutôt que de faire une rando plus ambitieuse (10 kilomètres) mais de couper avec le porte-bébé. Pourquoi ? Parce que selon moi ils doivent ressentir la fierté d’avoir accompli la marche en entier tout seul, et que-toujours selon moi-si à la moindre difficulté ils savent qu’ils ont l’option porte-bébé, ils risquent de ne pas faire beaucoup d’efforts… Laissez-leur en revanche le plaisir de remplir eux-même et porter leur sac-à-dos comme les grands ! Ce n’est pas le poids du sac qui va limiter leur capacité de marche mais au contraire ils en feront une source supplémentaire de motivation.

Ne sous-estimez pas vos enfants ! Vous risqueriez de les limiter sans vous en rendre compte. Vous serez drôlement étonnés de voir ce qu’ils sont capables de faire ! Ils ont parfois beaucoup plus d’endurance que nous. D’autant plus que la marche est quelque chose de naturel, donc soyez certains qu’ils marcheront sans problème. Ils vont regarder les cailloux, toucher une crotte de bique, s’arrêter devant un scarabé, imiter le cri des brebis, suivre du regard des vautours dans le ciel… et pendant ce temps là, ils auront déjà avalé plusieurs kilomètres. Soyez patients et attentifs. Si c’est trop pour eux, faites plusieurs pauses, l’idée n’est pas de les écoeurer. Prenez en compte que contrairement à ce que vous auriez pu penser, les descentes sont souvent plus difficiles pour les enfants que les montées. Il faut être prudents avec les chutes dans les cailloux en descente.

Si vous les habituez tôt à marcher et à prendre du plaisir en pleine nature, vers l’âge de 5 et 6 ans ça sera gagné, et surement que vous devrez désormais courir derrière eux !

Kindabreak

Randonnée de Larla
Notes
Distance : 7,5 km
Dénivelé : + 500 mètres
Temps de marche : 3h
Accès : Depuis Cambo les Bains prendre la direction St-Jean-Pied-de-Port. Allez au bourg de Saint-Martin d'Arossa. Au fronton continuez tout droit sur la route principale, passez le plateau, la descente, le carrefour. Au carrefour suivant garez-vous sur le bord de la route dans l'herbe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *