next

09

Feb

Biarritz

Cocoon – Baden Baden à l’Atabal

Dimanche 09 Février // Otsailak 09 Igandea
A partir de 20:00
===================================================
Cocoon – Spark Tour
===================================================En presque 15 ans, Cocoon s’est paisiblement installé dans le paysage français. Influence reconnue sur toute une scène pop-folk, habitué des BO de films ou de publicités, médaillé de multiples disque d’or et de platine, le groupe fondé par Mark Daumail sort son quatrième album, Woodfire, à l’automne prochain. D’un ton pop affirmé, assumé, cet album fait suite à « My friends all died in a plane crash » (2007), «Where the Oceans end» (2010) et «Welcome Home» (2016).
Pour ce nouvel album, Mark Daumail a beaucoup voyagé, de la Californie à la Toscane, en passant par Israël et la Norvège. Il aurait pu se contenter du savoir-faire établi, il a bousculé ses habitudes, partagé l’écriture des textes, inclut des sonorités qu’il n’aurait pas envisagé il y a quelques années. Il a offert à sa pop toutes les humeurs et couleurs possibles, du noir au bleu radieux.

===================================================
baden baden
===================================================
« Ce qui se dit la nuit ne voit jamais le jour » ; ce mot de Nietzsche pourrait être le prologue à « La Nuit Devant », le 3ème album de Baden Baden.
Élaboré entre Paris et la Bretagne et mixé par Florent LIVET (Phoenix, Two Door Cinema Club…) et Pavlé KOVACEVIC (Sebastien Tellier…), « La Nuit Devant » est un album éminemment moderne mais en aucun cas banal ou simpliste, où des textes fins viennent donner corps à des mélodies obsédantes aux sonorités nouvelles.
En effet, Eric JAVELLE et Julien LARDÉ continuent de creuser leur sillon musical, mais cette pop minutieuse et quasi-architecturale qui leur est propre se colore ici de nouveaux sons, entre électro moderniste et réminiscences new-wave : les guitares et les chœurs en deviennent quasi fantomatiques, accompagnant des décors digitaux plus bruts que jamais.
Les 11 plages aux titres énigmatiques, comme pour brouiller les pistes (CLSS, LMR, BH, PLV…), forment une rumeur enivrante et digitale.
On ne regrette en rien cette attente : « La Nuit Devant », entière et paradoxale nous prend et nous entraîne dans un voyage au bout de la nuit rythmé de souvenirs inutiles et de rencontres nécessaires duquel, c’est certain, on ne ressort pas indemne.

Atabal Biarritz
37 Allée du Moura
64200 Biarritz