previous next

22

Jan

Biarritz

Year Of No Light + Artús

Year Of No Light + Artús
▲ Atabal Biarritz ▲
————————————————–
Samedi 22 Janvier 2022
————————————————–
– Year Of No Light –
fête cette année son 20e anniversaire en tant que groupe. A cette occasion, le groupe sortira non seulement leur nouvel album depuis huit ans “Consolamentum”, mais également un coffret en bois contenant l’intégralité de leur discographie de 5 albums studio, plusieurs EPs et la collaboration avec le compositeur belge Dirk Serries pour le ‘Live at Roadburn’, rassemblés sur pas moins de 12 disques vinyles !
Les murs de guitares et les compositions tentaculaires de “Consolamentum”, font de ce nouvel album une nouvelle pièce majestueuse à ajouter à l’impeccable discographie du groupe. A la fois poignant, effrayant, sublime, étouffant et cathartique, ce nouveau disque à l’ambiance cinématographique s’impose déjà comme un album mémorable. Un digne héritier de la musique ambitieuse et épique qui fait la singularité et la force de Year Of No Light depuis des années.
Nouvel album à venir « Consolamentum ». Sortie le 2 Juillet 2021 chez Pelagic Records.
Facebook
Bandcamp
Instagram
————————————————–
– Artús –
————————————————–

————————————————–
CERC ( Sorti en mars 2020 sur Pagans)
“Viens voir, m’appelle Lépineux, viens voir, ça souffle un peu !
Descendu dans la doline pour le rejoindre, il me sembla, effectivement qu’un très léger courant d’air sortait par le trou, et je commençais à aider Georges à déchausser ses pierres : un trou qui souffle ! ça veut dire une immense caverne ! ça devenait vraiment passionnant.”
– Jacques Labeyrie, Les découvreurs du Gouffre de la Pierre Saint-Martin
La Pierre Saint Martin, plus grand massif karstique au monde, se dissout depuis 40 millions d’années offrant 430 km de galeries à explorer.
Parmi les 2 000 gouffres criblant le calcaire, dont 50 de plus de 300 m, Lépineux est le plus emblématique. On y rentrerait la tour Eiffel et il mène à l’un des 4 réseaux hydrogéologiques drainant cette montagne pyrénéenne.
En dessous, des boyaux, des cavités et notamment la salle de La Verna qui pourrait accueillir 10 fois Notre-Dame de Paris…
Pourtant rien de visible en surface, juste une discrète respiration, une sensation d’inconnu, une envie d’aventure.
CERC (le cercle), s’appuie sur ce périple de 1 400 m à travers la roche jusqu’aux gorges de Kakuetta pour évoquer L’allégorie de la caverne de Platon.
Un circuit mystique par son caractère et mythique par ses dimensions.
Un immense vide rempli d’un bruit blanc, dans un noir absolu.
L’Homme a toujours prospecté les profondeurs invisibles de la terre, de l’âme, pour découvrir, remonter et transmettre du vécu, il a besoin de bousculer ses représentations, de se confronter à l’infini du temps et de l’espace.
2 Humanités coexistent en nous:
L’Homme « primitif », rattaché aux profondeurs, vivant dans la terre, dans l’ombre de lui même.
Le monde des sens, de l’illusion, de la croyance, des certitudes, des habitudes… le monde physique, matériel.
L’Homme « éveillé », rattaché à la lumière, vivant en surface, contemplant les étoiles, n’ayant plus d’ombre.
Le monde des idées, de la connaissance, du savoir… le monde métaphysique, spirituel.
Explorer puis contempler.
Le musicien devient un spéléologue, un philosophe, un chamane…
“Il est dit qu’aucun arbre ne peut pousser jusqu’au paradis sans plonger ses racines jusqu’aux profondeurs de l’enfer.”
– C.G. Jung

L’Atabal Biarritz
37 Allée du Moura
64200 Biarritz