>22

Déc

16

Nov

 Hendaye

Expo Un conte, de Florence d’elle

La Galerie L’Angle à Hendaye, entièrement dédiée à la photographie contemporaine d’auteur, présente sa nouvelle expo Un conte de Florence d’elle.


Florence D’elle présente Un conte, une série de photographies comme l’aboutissement d’un voyage introspectif réalisé sur une année. Bercée par La Leçon de Piano de Jane Campion, La Belle et la Bête de Jean Cocteau ou les ballades de Loreena McKennitt au coin du feu en forêt de Brocéliande, la photographe a écrit ce conte, son conte, son histoire, qu’elle nous livre.

Née en 1971, Florence D’elle est une photographe-auteure autodidacte belge. En 2010, elle est lauréate de la médaille d’or du Prix Gold Fine Art Photography au Hyogo Art Museum de Kobe au Japon. S’en suivent deux séries « Les Secrètes » et « Re Birth ». En 2015, sa vie bascule suite au décès de son compagnon et tout son langage photographique s’en trouve bouleversé. Elle se tourne vers l’argentique et uniquement les techniques historiques : la technique de la lenteur devient le support d’une nouvelle écriture. Ainsi, elle écrit « Resili O », vision personnelle d’un chemin de résilience, série la plus personnelle, intimiste et rugueuse qu’elle ait écrite. L’usage de la chambre photographique dans le processus lent du grand format donne un rythme d’atemporalité vital pour l’artiste et devient un prolongement de soi au moment où elle écrit « Un Conte » à la chambre avec la technique ancienne du collodion humide en ferrotypes à la main. La lenteur du temps consacré à cette technique est indissociable du contenu qu’elle souhaite créer. Ce conte est aussi son conte, son histoire s’intéressant à la place de la femme dans les contes de fées et qui puise ses racines dans un passé rêveur, silencieux, brûlant, incertain et lumineux mais aussi soumis à une certaine forme de violence : un labyrinthe de Pan dans un monde magique qui crée une autre réalité dans un langage intergénérationnel. Les imperfections techniques pour lesquelles elle est tombée en amour appartiennent à ce processus lent des clés de langage. C’est un support, organique et charnel qui est au service de sa pratique. Florence D’elle a ensuite été invitée par le Musée de Halsnoy Kloster en Norvège pour une résidence photographique. On peut retrouver ses œuvres en galeries en Belgique, France et Ile Maurice et dans des collections privées.

L’exposition-vente « Un conte«   présente un corpus de 21 ferrotypes originaux réalisés par l’artiste au format 13 x 18 cm ou 20 x 25 cm, encadrés, ainsi qu’un polyptyque encadré de format 83 x 100 cm, constitué de 9 ferrotypes réalisés par Florence D’elle, et un tirage correspondant sur papier naturel japonais Murakumo, tous disponibles en édition de 3 exemplaires. Un exemplaire du polyptyque encadré a rejoint la collection permanente du Bonisson Art Center.